Les droits

Les droits du conducteur de taxi sont notamment :

  • Il peut refuser de prendre en charge toute personne demandant à être conduite à longue distance ou à un endroit peu habité, à moins qu’ils n’aient pu constater son identité, au besoin par les membres de la Police grand-ducale ;
  • il peut exiger une provision pour les courses à longue distance;
  • il peut refuser de prendre en charge une personne en état de malpropreté, d’ébriété ou sous influence de drogues évidente ;
  • il peur refuser de transporter des objets de nature à dégrader le taxi ou manifestement dangereux, par conséquent aussi des animaux pour autant qu'il ne s'aggisse pas d'un chien d'assistance ;
  • il peut refuser une course avec des enfants en-dessous de 3 ans s'il ne dispose pas de siège adapté au transport de ces enfants.