Transporter des animaux

Conformément à l'article 12 paragraphe 4, point d), tout conducteur de taxi a le droit de "refuser de transporter des objets de nature à dégrader le taxi ou manifestement dangereux. Dans ce contexte il a le droit de refuser un animal, à l'exception des chiens d'assistance.

Afin d'éviter des surprises du refus de la prise en charge si vous voyagez avec un animel, veuillez svp contacter une société de taxis à l'avance et clarifier ces détails.

Cas spécial : Chiens d'assistance

La course avec un chien d'assistance qui accompagne une personne handicapée, son éducateur ou sa famille d’accueil ne peut pas être refusée. (Art. 5 de la loi du 22 juillet 2008 relative à l’accessibilité des lieux ouverts au public aux personnes handicapées accompagnées de chiens d’assistance)

La loi prémentionnée stipule aussi (Art. 6) que "...La présence du chien d’assistance aux côtés de la personne handicapée, de son éducateur ou de sa famille d’accueil ne doit pas entraîner de facturation supplémentaire...".

Ceci implique que le conducteur de taxi n'a pas le droit de demander un supplément "Animal" pour la course en question.